Le cimetière aux trois fantômes

La Loupiote vous propose sa cloche enchantée “le cimetière aux trois fantômes”, création artisanale réalisée entièrement à la main. Pièce unique.

Découvrez la tragique histoire de trois frères prêts à tout pour sauver la femme qu’ils aiment. Voir plus bas.

35.00

Prix TTC (Hors frais de livraison)

Fée 3

Je partage via :

Facebook
LinkedIn
Email

Description

La cloche enchantée “Le cimetière aux trois fantômes”

La Loupiote vous propose sa cloche enchantée “Le cimetière aux trois fantômes”. Cette création artisanale est réalisée entièrement à la main dans son atelier situé sur la côte normande. Cette cloche féerique brille d’une douce lumière. Au-delà d’apporter une touche de rêve dans la pièce qu’elle décore, elle apaise ceux qui ont peur du noir ! Il s’agit d’une pièce unique.

L’histoire du cimetière aux trois fantômes

Au bord d’un lac toujours voilé de brume, aux confins de l’île d’Irlande vivaient trois frères. Tous étaient gardes au sein de la garnison du château d’Inisfell et appréciés du roi. La princesse héritière du domaine était d’une sublime beauté, d’une grande intelligence et ravissait le coeur de la fratrie. Malheureusement, cette belle dame était promise au Duc de Kasteldun, un homme méprisable mais très influent, aussi le roi et père de la princesse sécuriserait – il son pouvoir avec une telle alliance. Les frères ne s’entendaient pas sur l’attitude à adopter : fomenter quelque plan pour empêcher ce mariage, proposer à la princesse de fuir, ou ne rien faire. Leurs mésententes devint conflit et ils ne se parlèrent plus. Le soir du mariage, sous un ciel d’orage noir et sans lune, la princesse ne fit pas son entrée dans la chapelle. Fou de rage, le Duc de Kasteldun se précipita au dehors pour tenter de retrouver sa promise. La jeune femme avait prévu sa fuite depuis longtemps et se frayait tant bien que mal parmi la forêt du domaine afin de recommencer sa vie ailleurs, sous une fausse identité. L’aîné des frères l’avait remarquée dans un des couloirs, aussi la suivit – il discrètement au dehors pour la protéger. Le cadet la vit courir hors du château, aussi décida – t – il de la surveiller pour qu’il ne lui arrive pas malheur. Enfin, le benjamin remarqua sa silhouette tituber sur les falaises battues par les vent en direction d’une crique où était amarré un petit bateau bousculé par la houle. Il entreprit de dissuader la princesse de fuir en pleine tempête. Elle fut d’abord surprise par cette rencontre mais reconnut rapidement le jeune garde. Soudain, un éclair déchira le ciel et un hurlement infernal résonna dans le vent déchaîné. Le Duc de Kasteldun arriva à grand galop et fondit sur les deux jeunes gens, croyant à une traitrise de la princesse partie avec son amant. Cette attaque les déstabilisa et ils tombèrent l’un dans les bras de l’autre au pied des falaises.  Les deux autres frères arrivèrent à leur tour en renfort mais il était trop tard. Ils combattirent le Duc avec rage mais celui – ci était un fin bretteur. Le cadet fut tué. Au même instant, les chevaux de la garde royal martelèrent le sol comme cent coups de tonnerre et le roi arriva en tête. Le Duc prit avantage de la surprise de l’aîné pour lui asséner un dernier coup fatal. Le roi devint comme fou et entra en guerre contre le duché de Kasteldun. Il fit récupérer les corps de sa fille et de ses rois protecteurs et les enterra dans le cimetière du château auprès des plus grands héros de jadis. On dit alors que les soirs de nouvelle lune, trois silhouettes apparaissent autour du tombeau de la princesse comme trois gardiens veillant sur son âme pour toujours.

___________________________________________________________________________

La Loupiote – veilleuses féeriques est une boutique créée en 2020 par une artiste qui propose des veilleuses en forme de maisons de fée miniatures.

Ces lampes magiques, inspirées du monde merveilleux du Petit Peuple, illuminent les regards des petits et grands enfants. Ces maisons féeriques brillent d’une douce lumière, apportent une touche de rêve dans la pièce qu’elles décorent à la nuit tombée et apaisent ceux qui ont peur du noir.

Elles sont toutes uniques car faites à la main avec patience, détail et minutie. Chaque veilleuse raconte une histoire authentique afin de nous inviter dans leur univers : elles semblent tout droit venues des sous-bois moussus, des prairies fleuries, d’un château hanté ou même d’une vieille bibliothèque. On tient alors entre les mains un bout de rêve personnel, sorti de l’atelier rien que pour nous.

Informations complémentaires

Poids0.269 kg
Dimensions9 × 13 cm
Liste des matériaux

pâte polymère, argile, bois, fil de chanvre, fausse mousse, colle, encre, fil nylon.
polymer clay, clay, wood, hemp thread, fake moss, glue, ink, nylon thread

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le cimetière aux trois fantômes”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *